contact
faq
information

La luminothérapie et la dépression saisonnière




Cette dépression appelée aussi Seasonal Affectif Disorder (Troubles affectifs saisonniers) touche une personne sur cinq. Elle concerne surtout les femmes soit 75% et n’épargne pas les enfants soit 2 à 3%.


Il s’agit d’une forme de dépression caractérisé par une survenue des troubles durant la saison hivernale.

Les symptômes de la dépression saisonnière


la luminotherapieCet épisode dépressif comporte les mêmes signes que tout autre type de dépression à savoir:
  • Tristesse permanente
  • Troubles de l’humeur (irritabilité)
  • Perte d’intérêt
  • Troubles de la concentration
  • Perte de la libido
  • Troubles du sommeil (insomnie ou hypersomnie)
  • Déséquilibre alimentaire (perte ou prise de poids)

Les particularités de la dépression saisonnière sont que les personnes ont une tendance plutôt à l’hypersomnie et à la boulimie. De plus la tristesse est davantage marquée le soir.
Si l’ensemble des causes de la dépression saisonnière ne sont pas clairement identifiées, celle qui est repérée sans aucun doute est la baisse d’intensité lumineuse et la diminution du temps d’exposition à la lumière pendant la période automne-hiver.

C’est sur ce point que la luminothérapie peut pleinement jouer son rôle en compensant le manque de lumière.
Le manque de lumière de cette période entraine une variation de la production de mélatonine et de l’activité liée à la sérotonine. La mélatonine est une hormone impliquée dans la régulation des rythmes biologiques et de l’humeur. La diminution du temps d’ensoleillement et de l’intensité lumineuse durant la période automne hiver entraîne une hausse de la production de mélatonine qui génère des changement au niveau de l’humeur, de l’appétit, , de l’énergie et du besoin de sommeil.
L’exposition à une lampe va compenser le manque de lumière naturelle et va ainsi permettre d’éviter tous les effets négatifs qu’il entraine sur l’organisme.

Dans le cas d’une dépression saisonnière, il est essentiel de combler le manque de lumière par le biais de la luminothérapie. Il est également important de consulter pour confirmer le diagnostic et pour traiter d’éventuels troubles associés ou encore pour compléter le traitement de luminothérapie si besoin.