contact
faq
information

Comment ça marche ?

L'influence de la lumière sur l'horloge biologique



Il est important de connaître dans un premier temps, le fonctionnement biologique normal en période de lumière suffisante pour mieux comprendre le principe d’action de la luminothérapie.

Notre hypothalamus situé dans le cerveau interprète le niveau de lumière et lorsque celui ci baisse, il déclenche la production d’une hormone la mélatonine qui va préparer notre organisme au sommeil.

En période de luminosité suffisante, durant le printemps et l’été, la baisse de lumière va préparer naturellement notre organisme au sommeil le soir par le biais de la sécrétion de la mélatonine.

Au contraire, le matin, l’émergence de la lumière va bloquer le processus de sécrétion de mélatonine et permettre de se lever avec vitalité et bonne humeur.

La baisse de lumière provoque une augmentation de la sécrétion de mélatonine

la luminotherapie



Lorsque la lumière est insuffisante, durant les saisons automnales et hivernales, la sécrétion de l’hormone du sommeil, la mélatonine, sera excessive durant la journée et va ainsi provoqués ce que l’on apelle la dépression saisonnière dénommée également TAS (Troubles Affectifs Saisonniers) en France et SAD (Seasonal Affective Disorder )outre atlantique.


Les personnes les plus touchées par ce manque de lumière sont les enfants et les femmes mais aussi tous ceux qui travaillent sous éclairage artificiel comme les travailleurs de bureaux, les commerçants.

Les personnes hospitalisées et personnes âgées ne pouvant sortir à la lumière du jour sont également touchées par ce déficit en lumière du jour, c’est évidemment le cas pour les travailleurs de nuit qui fonctionnent à l’inverse des cycles jour/nuit.

Action de la luminothérapie

la luminotherapie





Le principe de la luminothérapie est donc de réguler la production de la mélatonine malgré la luminosité naturelle faible pendant la période hivernale (septembre-avril) et de préserver ainsi notre énergie, vitalité et bonne humeur.

L’utilisation de la luminothérapie appelée également photothérapie consiste concrètement à s’exposer quotidiennement pendant une demi-heure (10 000 lux) à deux heures (2 500 lux) devant une lampe de luminothérapie.